lundi 14 janvier 2019

Accra de tofu ~ sans oeufs, sans lait, sans gluten (vegan)

Un apéritif aux Antilles sans accras
Ce n'est pas un apéritif 


Hello !

J'espère que cette nouvelle année à démarrer fort pour vous et que vous profitez pleinement de chaque instants. 
Comme chaque année, il y a ce rituel des bonnes résolutions ... à plus ou moins tenir. 
J'avoue que ça ne marche pas forcément avec moi, donc j'évite d'en faire. 
Sauf cette année où je me suis mis comme objectif de mettre plus souvent à jour mon blog !

J'ai bien commencé l'année avec la recette de ma frangipane vegan à la pistache, je compte tenir le cap et je vous propose une recette d'accra vegan et sans gluten.

*
*     *

L'accra est une spécialité antillaise incontournable, au même titre que le boudin noir et blanc, que l'on retrouve très souvent en apéritif (quand on a le temps de faire la pâte).
Il existe autant de recette à accra qu'il y a de famille antillaise, mais de manière générale c'est une pâte assez épaisse qui contient de la morue, des cives, des oignons, de la farine, du lait (en fonction des familles) et quelque fois des œufs. 

Chez mon père, il n'y a aucun superflu : morue, oignon, farine, cives, piment végétarien, eau et poudre à lever. 

En rentrant à Saint-Martin, j'ai pu en déguster des versions végétaliennes chez Natural café qui étaient à base de tofu. 
Cependant, j'ai été un peu déçue du résultat car je ne retrouvais pas le goût caractéristique de l'accra qui est apporté par la morue. 
J'ai donc tenté de créer ma propre recette que je vous partage aujourd'hui. 

Mon astuce pour retrouver ce goût poissonneux a été d'utiliser l'algue Dulse en paillette. 
Le collant de la farine est retrouvé grâce à la farine de pois chiche, fécule de maïs et les graines de lin moulues.

L'ajout de poudre à lever permet d'avoir un résultat plus aérien.


Ingrédients : 

250g de tofu ferme 
8 càs bombées de farine de pois chiches
2 càs rases de fécule de maïs
1 càs rase de graines de lin moulues
1,5 càs rase de dulse en paillette
2 càc  de poudre à lever 
1/4 de càc d'épices créoles (ou cajun)
1 poignée de persil 
1 oignon moyen 
4 piments végétariens
eau
sel selon le goût

1. Coupez l'oignon en 4 et placez-le dans un robot avec le persil, les piments végétariens et la Dulse
Mixez pour avoir un mélange fin (surtout pour le persil, l'oignon et les piments).

Si la Dulse n'est pas bien hachée ce n'est pas grave car de toute façon elle va se ramollir avec l'eau. 

Réservez dans un bol.

2. Dans le même robot, mixez le tofu ferme pour avoir comme une sorte de sable assez grossier.

Ajoutez-le dans le bol avec le mélange précédent et mélangez pour avoir un appareil homogène.

3. Dans un saladier différent, mélangez pour avoir un tout homogène la farine de pois chiche, la fécule, la poudre à lever et les épices créoles. 

4. Transvasez dans le mélange sec du 3., le mélange humide du 2. 
Mélangez avec une cuillère en bois et versez progressivement de l'eau. 
Le but est d'avoir une pâte mi-ferme mi -molle, le but est de réussir à former des petites boules de pâte avec une petite cuillère.

Goûtez pour ajuster le sel.

Si la pâte est trop liquide, vous ne pourrez pas former ces petits pâtés. Dans ce cas, ajoutez progressivement de la farine de pois chiche et rectifiez l’assaisonnement selon votre votre goût. 


Laissez reposer la pâte au frais pendant 30mns à 1h


Faites chauffer de l'huile végétale dans une casserole ou une friteuse. 
Il faut que l'huile soit bien chaude avant de plonger vos boules de pâte. 

L'astuce ? Utilisez le manche d'une cuillère en bois ou une baguette. Plongez dans l'huile et lorsque vous voyez des petits bulles se former autour, l'huile est prête !

Formez des petits boules de pâte à l'aide de deux cuillères à café et faites-les glisser dans l'huile chaude. 
Les boules remontent à la surface automatiquement. 
Si certaines restent coincées au fond (ça peut arriver), raclez légèrement le fond pour décoller l'accra.

Laissez cuire jusqu'à avoir une teinte dorée ou brune. Cela dépend de comment vous aimez vos accras.
Placez-les sur du papier absorbant pour retirer l'excès d'huile. 

Présentez-le sur une feuille de salade ou dévorez-les tout de suite !



lundi 7 janvier 2019

Frangipane vegan à la pistache et purée de pistache ~ sans huile de palme

Bonne année 2019 !
L'heure de la galette des rois a sonnée 
*
*    *



Cela fait depuis 2015 que je réalise mes galettes des rois version vegan. J'ai d'ailleurs partagé ma première recette de la frangipane vegan pour cette occasion. 

Cette année j'ai décidé de mettre à jour cette recette en testant des alternatives à la margarine végétale.
Le soucis avec 99% des margarines vendues est l'utilisation de l'huile de palme. Une huile provenant majoritairement de la forêt amazonienne qui doit être dévastée pour la produire. Cela est sans compter les transformations chimiques que cette huile subit afin d'être utilisée par la grosse industrie alimentaire (l'huile de palme naturelle est de couleur rouge et elle juste vendue blanche dans le commerce, cherchez l'erreur...).
Un cocktail molotov pour notre petite planète bleue : espèces animales en voie de disparation, écosystème détruit, une forêt qui n'est plus capable de jouer son rôle de poumon. 

Un homme sans poumons ne peut pas respirer n'est-ce pas ? Hé bien c'est pareil pour notre planète 

A l'heure où tous les media ont leur objectifs rivés sur les représentants des nations les plus importantes pour connaitre les mesures qu'ils vont prendre afin de "sauver notre planète", j'ai préféré privilégier des actions au quotidien qui peuvent (enfin j'espère) faire la différence : réduire ses emballages, manger de saison et local, être végétalienne, réutiliser quand c'est possible, faire la chasse à l'huile de palme et ainsi de suite.
Je n'y arrive pas à tous les coups mais je suis déjà contente de ce que j'ai pu accomplir et des personnes de mon entourage que j'ai pu inspirées 

J'aime l'idée que tous les petits pas comptent pour un faire un grand.
Mais est-ce que cela est suffisant ?

*
*      * 

Ingrédients (pour deux galettes de 20 cm ou 1 galette de 28cm): 

Pour la crème pâtissière (recette issue du livre de VG Pâtisserie)

500ml de lait végétal (amandes, soja, riz etc...)
60g de fécule de maïs
120g de sucre de canne blond 
2 g d'agar agar
1 gousse de vanille ou 1 càc d'arôme de vanille bourbon 
50g de margarine sans huile de palme 

Pour la frangipane
470g de crème pâtissière vegétale
150g de poudre de pistache
150g de purée de pistache ou de purée d'amandes
1 càc d'arôme de pistache

1. Réalisation de la crème pâtissière
  • Mélangez dans un bol l'agar-agar, le sucre et la fécule tamisée puis mélangez le tout.
  • Si vous avez une gousse vanille, fendez-la en deux et faites infuser dans le lait bouillant pendant 15mns puis retirez la gousse.
  • Si vous avez de l'arôme de vanille, ajoutez directement l'arôme et amenez à ébullition de la lait. 
  • Versez progressivement le lait dans le mélange sec tout en fouettant pour avoir un appareil homogène.
  • Transvasez dans l'appareil dans le récipient qui a servi à faire bouillir le lait puis cuire pendant 2 à 3 mns tout en remuant. Faites attention à ce que la crème ne brûle pas au fond. 
  • Retirez du feu et ajoutez la margarine. Mélangez pour qu'elle s'incorpore à la crème.
  • Versez votre crème dans un autre récipient et filmez-la pour qu'elle évite de sécher sur le dessus.
  • Laissez refroidir pendant 1h avant utilisation 

2. Réalisation de la frangipane 

  • Dans un bol mélangez la poudre de pistache avec la purée de pistache (ou d'amandes). La purée doit être bien incorporée dans la poudre. Vous pouvez utiliser vos mains, une spatule ou une cuillère en bois. 
  • Pesez la quantité de crème pâtissière nécessaire et fouettez-la pour la détendre.
  • Ajoutez à la crème le mélange poudre pistache + purée de pistache (ou amandes) et mélangez bien pour obtenir un appareil homogène. 

Utilisez une douille n°10 (ou 11) avec votre poche, remplissez votre poche et nappez votre premier disque de pâte feuilletée en faisant un mouvement circulaire. 

Veuillez à bien laisser 1 cm depuis le bord de la pâte. 

*
*       *


Si vous n'êtes pas fan d'une frangipane 100% pistache, voici deux alternatives que j'ai testé : 

Frangipane amande -pistache à la purée de pistache 

580g de crème pâtissière 
175g de poudre d'amande 
150g de purée de pistache 
1 càc d'amande amère (ou arôme de pistache)


J'ai agrémenté ma galette avec des groseilles ou encore de la confiture de fruits rouges. 




Sur ce, passez une excellente épiphanie et une belle année 2019 


vendredi 24 août 2018

Lime cheesecake vegan à la noix de cajou et aux fruits rouges ~ sans cuisson

Revisiter le fameux lime cheesecake
façon vegan : sans oeufs, sans lait

*
*   *


Parce que j'avais une vague idée en tête avec Hello Kitty, alors j'ai fais un cheesecake


Ingrédients pour un plat de 20 cm de diamètre:

Fond de tarte :

1,5 cup de petits flocons d'avoine 
1/2 cup de poudre de noix au choix (noisettes, amandes, noix etc...)
10 dattes Medjool
3 Tbsp d'huile de coco fondue
3 Tbsp + 1tsp de poudre de cacao non sucré

Garniture:

400 ml de lait de coco (86% de noix de coco)
1 cup de noix de cajou trempées toute une nuit
1 tsp d'agar-agar
Agent sucrant liquide au choix (sirop d'érable, sirop d'agave etc...)
1/4 cup (60ml) de jus de citron vert


*
*   *

Préparer le fond de tarte 

1. Dans un robot multifonction (celui qui a une lame en S), mixez tous les ingrédients du fond de tarte jusqu'à obtenir une pâte uniforme. 

2. Huilez un plat à tarte et placez-y un film étirable. Faites-lui prendre la forme du plat.
Ceci vous permettra de démouler le cheesecake beaucoup plus facilement. 

3. Etalez la pâte et placez-le tout au frais pendant que vous faites la garniture. 


Préparer la garniture de citron et noix de cajou

1.  Dans un blender assez puissant (1000W minimum), mixez l'ensemble des ingrédients de la garniture jusqu'à obtenir une crème homogène sans grumeaux. 

2. Ressortez le fond de tarte et versez-y la crème de citron-cajou. 

3. Placez le tout au frais une soirée. 


Décorez avec des fruits rouges et servez bien frais